Voyage en train à travers le Japon [part 1] : Kyoto et Kobe

会うは別かりの始まり

« La rencontre est le début de la séparation »

[あうはわかりのはじまり, au no wa wakari no hajimari] Sentiment bouddhiste très commun au Japon et aux Japonais à propos de l’ éphémèrité de toute chose.

 

En mai, j’ai fait un premier voyage à Tokyo qui ne m’a pas beaucoup plu : c’était trop rapide, je n’étais pas assez préparée, j’étais trop perdue. Du coup, je n’ai pas fait d’article, alors que ça méritait quand même d’en parler !

En septembre, Olivier, avec qui je suis déjà partie en Suède, me propose d’aller au Japon. Je pense que les personnes avec qui tu voyages sont un facteur déterminant dans l’appréciation d’un voyage, donc j’achète immédiatement un nouvel aller retour pour Tokyo !

Avant de partir on a commandé des Japan Rail Pass en Green Car (1ère classe). Les trains japonais sont différents des trains français : le confort des sièges est un peu meilleur (siège qui s’allonge beaucoup, beaucoup d’espace pour les jambes) par contre il n’y a pas de prise électrique, ni de poubelle dans le train.

D’ailleurs, en parlant de poubelle, c’est un vrai problème au Japon, il n’y en a quasiment nulle part !

temple

Le Japon est un pays très photogénique, entre les temples aux couleurs vives, la nature très verdoyante et les gens en habits traditionnels. Le photographe qui sommeille en vous sera comblé !

 

1- Kyoto

Premier arrêt de notre voyage, Kyoto, l’ancienne capitale impériale du Japon. On est allé visiter le château de Nijo, qui n’est pas très funky à l’intérieur, mais par contre, les jardins du chateau sont magnifiques.

chateauNijo

Le soir, au détour d’une rue, on s’est retrouvé dans un tout petit bar avec seulement six tabourets devant un bar. On a bu en papotant avec des japonais, et on a chanté des chansons niaises en karaoke. C’était vraiment spécial comme ambiance !

 

Le lendemain, on est parti en expédition voir la forêt de bambous d’Arashiyama, à l’Ouest de Kyoto. Ça a été, pour moi, l’endroit le plus beau et le plus impressionnant qu’on a visité de tout le voyage, à ne pas manquer !

bambouForrestDans la forêt de bambous, on a trouvé un jardin zen payant (1000 yens) qui était très joli et surtout avec personne à l’intérieur, un endroit très relaxant qui vaut son prix d’entrée !

arashiyama3

En sortant de la forêt de bambous, on a essayé de trouver la forêt des singes, mais un peu plus loin, on nous a expliqué qu’on ne voyait quasiment jamais de singe. On est descendu un peu au hasard dans la forêt, et on s’est retrouvé au bord de la rivière une véritable carte postale !

AquaArashiyama

Ce qu’on a pas eu le temps de voir mais qui sera au programme la prochaine fois :

Kinkaku-ji

Kinkaku-ji, le Pavillon d’or

 

Fushimi

Fushimi Inari-taisha, le sanctuaire shinto aux milliers de portiques rouges

2 – Kobe

Kobe est connu partout dans le monde pour son fameux boeuf de Kobe. On dit que les boeufs seraient massés, qu’on leur donnerait de la bière et qu’on leur ferait écouter de la musique classique. On ne sait pas trop ce qui tient de la légende et ce qui est une réalité, mais tout le mystère et le cérémonial autour de cette viande  ne la rend que plus mythique !

KobeBeef  On est allé manger un midi au Wakkoqu Kitano, un restaurant qu’on avait trouvé dans un guide. On est assis autour d’une table de six place qui possède une plaque chauffante au centre. Un chef prépare cérémonieusement les légumes, les sauces et la viande devant nous. C’est un vrai spectacle. La viande est délicieuse et il y a beaucoup d’accompagnements. Le repas est ludique et le chef est la pour nous expliquer comment déguster notre plat. Comme c’est au déjeuner, on s’en tire pour 5000 yen chacun, mais le soir, c’est beaucoup plus cher ! Je pense qu’en allant à Kobe, il serait dommage de ne pas gouter à ce boeuf si connu. C’est vraiment bon, un peu gras, ça m’a un peu fait penser à du fois gras au niveau texture et ressenti. Enfin, c’est unique, donc il est difficile d’en décrire le goût, il vous faudra tester pour en avoir le coeur net !

mont maya

L’après midi, on est monté en haut du Mont Maya, grâce au cable car, puis au téléphérique qui tangue dangereusement au dessus du vide, mais ça va c’était rigolo quand même ! Quand on arrive tout en haut, il fait bien froid, mais on a vraiment une vue de fou !

santa_monica_winds_Kobe

Le soir, j’ai trouvé le restaurant Santa Monica winds situé dans l’oriental hotel qui surplombe la baie de Kobe.

Le restaurant propose un buffet pour environ 20€, il y a des sushi à volonté et toutes sorte de plats asiatiques et occidentaux. Ce n’est pas de la grande cuisine mais à ce prix, on en a largement pour son argent !

http://www.kobe-orientalhotel.co.jp/english/restaurant/

Kobe a été la ville que j’ai préféré lors de ce voyage. C’est une ville beaucoup plus « relax » que ce que j’ai pu voir ailleurs au Japon, je ne saurai dire pourquoi, mais juste le feeling général était très positif !

 

J’ai beaucoup aimé la vidéo de Cyprien sur le japon, allez la voir (et restez bien jusqu’à la fin) : http://www.youtube.com/watch?v=s3prRmnZg3s

coucherdesoleil

 

7 comments

  1. Comme un goût de trop court ! Je suis contente si tu as préféré le japon cette fois. Le shinkensen, même en seconde, est bien plus grand et confortable que nos trains Français. Tu as du le remarquer par contre, il n’y a pas la place pour mettre de gros bagages.
    J’ai manqué les même choses que toi à Kyoto. Ca sera pour la prochaine fois !
    Sinon la forêt de bambou a l’air magnifique, et j’ai adoré aussi le jardin du château Nijo <3

  2. Sympa ton second séjour au Japon.
    Mais je vois que là aussi tu ne parles pas de Tokyo, tu n’y es pas restée? Ce serait sympa d’avoir un article sur ta première visite, même si c’était négatif.

    Sinon pour les poubelles au Japon, c’est une horreur. Et quand je demande aux japonais il y a plusieurs réponses différentes:

    « C’est à cause de recyclage »
    « C’est parce qu’au Japon on ne mange pas ou ne bois pas en marchant dans la rue »
    « C’est à cause des attentats à Tokyo fait dans des poubelles »

    Donc à toi de choisir ta préférée haha

  3. Coucou,
    Petit commentaire pour dire que ton article sur le Japon est vraiment cool et sympa! Les photos donnent à wek l’envie d’y aller à notre tour alors en tout cas merci de faire voyager comme ca! Bonne continuation!

  4. Une remarque notée par la plupart des voyageurs étrangers dans les trains japonais, en particulier les lignes à grande vitesse, est l’espace disponible dans les voitures. Bien qu’il cale jusqu’à cinq sièges par rangées, le Shinkansen dispose d’une largeur intérieure de 3,21 mètres. JR a pensé au confort des voyageurs, avec beaucoup d’espace pour les jambes et une inclinaison importante des sièges. On y dort en tout cas très bien ! Je n’ai pas eu l’occasion de tester de « green car » japonaise mais les voitures Shinkansen standards valent sans doute la première classe des TGV. Dans de nombreux trains hors Shinkansen, les sièges sont chauffants en hiver . Évidemment, la propreté et la récence du matériel sont intouchables.

  5. Je suis bien d’accord avec toi, il faut bien s’accompagner pour voyager. Cela joue sur le voyage et sur les souvenirs que l’on en tire ! Tes photos de la forêt de bambous sont magnifiques ! Ah, le fameux bœuf de Kobe , d’ailleurs je me demande où on peut en acheter ou en manger en France ? à bientôt 🙂 Audrey

  6. Kyoto et Kobe font vraiment rêver aussi bien pour les yeux que pour le ventre! En tout cas pour le Shinkansen on ne peut pas du tout le comparer à nos TGV…

    En tout cas tes photos sont super, et ça me donne bien envie de rajouter des étapes supplémentaires sur mes différents trips ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *