Breaking News

L’histoire vraie de Tippi et d’une enfance incroyable

Cette histoire résonne particulièrement pour moi, car j’ai envie que mon mini découvre le monde comme cette petite fille.

Il existe dans le monde des histoires hors du commun, des histoires qu’on croit impossibles, des histoires qu’on raconte aux enfants en pensant qu’il s’agit de jolis contes. Et pourtant, certaines de ces histoires sont belles et bien réelles! L’histoire de Tippi est totalement vraie ! Un monde incroyable avec une petite fille qui grandit avec des animaux pendant dix années, ça donne quoi? Voici l’histoire de Tippi qui fait rêver le monde entier.

Tippi of Africa

Tippi Degré, une enfance originale

Tout le monde connaît le célèbre dessin animé “Le livre de la jungle”. Et c’est finalement une histoire très similaire que j’ai découverte, avec cette histoire véridique de Tippi ! L’histoire d’une petite fille assimilée à Mowgli le héros du Disney, qui grandit au coeur de l’Afrique australe (qui comprend l’ensemble des pays situés au sud de la forêt équatoriale). Tippi Degré a eu, comme Mowgli, une enfance originale. Une enfance vraiment spéciale, qui l’a rapproché de la faune africaine. Ses parents, deux photographes professionnels très célèbres, Alain Degré et de Sylvie Robert, se sont aventurés dans la savane africaine pour des reportages et des études sur cette vie sauvage. Et c’est ainsi qu’est née Tippi (le 4 juin 1990, aujourd’hui âgée de 25ans), une petite fille devenue célèbre avant même de savoir ce qu’était la célébrité.

Tippi a donc reçu une éducation comme peu d’enfants peuvent en recevoir. Entourée d’animaux en guise d’amis, cette petite fille a découvert le coeur même de la nature et de la vie animale. L’innocence de cette enfant, et l’absence de peur, voilà ce qui l’a conduit à faire des câlins à des guépards et à danser sur le dos de crocodiles. Quand certains enfants câlinent leurs ours en peluche, la petite Tippi avait la nature comme figure rassurante dans sa vie. Comme sur cette photo où elle enlace un crapaud comme son petit ours en peluche.

Tippi caline son crapaud

Elle a développé un sens particulier, différent des humains de la civilisation moderne d’aujourd’hui, elle a su créer une relation avec ces animaux comme si elle était de leur monde. Un monde bien souvent incompris des humains qui a pourtant accueilli Tippi et ses parents en les adoptant comme leur famille.

Un parc de jeu grandeur nature

Tippi joue avec abu l'éléphant

Alors que certains enfants devaient aller au parc de jeu pour trouver un toboggan en plastique, des balançoires en bois et d’autres jeux, Tippi a eu la chance d’avoir des jeux naturels grandeur nature. Un éléphant âgé de 28 ans a été pendant toute son enfance, son meilleur ami. Prénommé Abu, l’éléphant a vu grandir Tippi et a partagé tous les moments forts de son enfance. Une trompe comme toboggan ou comme balançoire, ce n’est pas vraiment ordinaire et c’est vraiment fantastique pour une petite fille.

Ses parents ont expliqué que Tippi s’entendait à merveille avec tous les animaux, aucun n’a jamais essayé de la blesser, bien au contraire. Certains animaux, comme son autruche préférée qui n’osait même pas courir quand elle montait sur son dos de peur de lui faire mal ou même de l’effrayer. Au fur et à mesure, Tippi Degré a vite su faire comprendre aux animaux qu’elle était forte et qu’elle n’avait peur de rien.

C’est un peu comme si elle parlait aux animaux, elle avait une relation incroyable avec tous ses amis de la savane.

Le retour à la civilisation en France pour Tippi

Tippi degre adulte

Le plus compliqué quand on vit une vie pas ordinaire, c’est de retourner à la réalité. Enfin la réalité… Disons plutôt la civilisation moderne. À l’âge de 10 ans, Tippi a dû dire au revoir à ses amis de la savane, ceux avec qui elle a toujours vécu, ceux qui ont partagé sa vie. Et pire qu’un déménagement, c’est un changement radical de vie qu’elle a eu. Retour en France et début d’une scolarité, les parents de Tippi ont essayé de la mettre à l’école pendant deux années consécutives, mais ça n’a pas été facile.

Après avoir vécue plus souvent auprès d’animaux que d’humains, Tippi se sentait bien loin de cet environnement où elle arrivait en vraie star. Chaque jour se retrouver derrière un bureau alors qu’elle avait tant de libertés dans sa savane. Ses parents ont fini par choisir le mode le plus proche de leur vie d’avant : la scolarité à domicile. Mais encore ici, elle avait en elle ce petit quelque chose qui ne changera jamais.

Une âme qui ne changera pas

On ne change pas aussi facilement. Tippi Degré a toujours vécu dans un environnement différent de la civilisation moderne. En grandissant, elle a suivi le chemin de ses parents en étudiant le cinéma (elle a même obtenu son diplôme en 2013 dans une école lyonnaise). Puis elle s’est rapprochée petit à petit des animaux en s’occupant des tigres de l’émission télévisée Fort Boyard et même en rejoignant le festival pour enfant sur l’environnement. Elle a même écrit un livre sur son histoire, sa vie : Tippi of Africa .

tippi mon livre d'afrique

Mai il manque toujours quelque chose. Elle sent un mal-être dans la ville qu’elle dit être trop “artificielle”. Rien n’est vrai, tout semble faux, les choses n’ont pas la même saveur que lorsqu’elle était dans sa savane où il n’y avait que l’essentiel, pas de fioritures et de choses inutiles. Un parfum autre que celui de la pollution, et un contact avec l’animal autre que celui des humains. Elle ressent son âme qui réclame son territoire d’enfance, pour retrouver un sentiment de liberté et de pureté, un sentiment qu’elle n’arrive pas à retrouver dans cette vie civilisée qu’elle a finalement eue par obligation.

C’est une enfance incroyable que ses parents lui ont offert grâce à leur métier et leur passion. Une vie et une enfance unique qui l’a rendue célèbre, mais cela va bien au-delà de cette célébrité puisque pour elle son plus grand bonheur reste de reprendre contact avec ses amis de là bas (guépard, éléphant, zèbre, autruche et toute la savane).

Tippi

Crédits Photos: Alain Degré et de Sylvie Robert

One comment

  1. Très belle histoire et quelle expérience pour Tippi… Voilà une histoire qui remet en question nos préjugés sur les animaux et la vie sauvage, ainsi que sur la vie « moderne », que tout le monde suit, à l’école, etc… En tout cas ça fait réfléchir, surtout quand elle dit que tout cela semble « artificiel »… autre point de vue ou triste réalité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *