Breaking News

Le Stube : des délices allemands à Paris

Je suis allée à Berlin il y a quelques temps et j’y ai mangé des currywurst midi et soir pendant tout mon séjour, je suis fan ! Alors quand j’ai eu vent de l’existence du Stube à Paris, ni une ni deux, j’ai pris ma copine Céline sous le bras et on est parti manger des saucisses.

Gerhard, le patron, nous a accueilli avec enthousiasme et nous a raconté sa jolie histoire. Alors qu’il était tout jeune apprenti boulanger, il est venu à Paris pour travailler 6 mois dans une boulangerie viennoise. Il est tombé amoureux de la fille du patron et n’est jamais reparti.

stube_01

Comme boisson j’ai pris un Fritz-limo à la cerise, c’était excellent !

stube_02

On a testé la choucroute, spécialité allemande. J’ai gouté et définitivement, je n’aime pas le chou. En revanche, Céline a trouvé ça très bon, donc ça dépend des goûts de chacun !

stube_07

On a trinqué à la bière allemande avec Gerhard qui nous a enchanté de toutes ses anecdotes. C’est un vrai passionné !

stube_09

On a gouté au strudel salé (quelle drôle d’idée !!) et même si je n’étais pas emballée par le concept au final j’ai trouvé ça vraiment très bon. La sauce au yahourt qui l’accompagne est un vrai plus.

stube_10
Quelle joie quand j’ai vu arrivé cette délicieuse currywurst ! J’ai pu tester les deux : boeuf (rouge) et porc (blanc). Je préfère la boeuf, Céline la porc.

Cette saucisse est tellement moins grasse que celle que j’ai pu manger à Berlin, et beaucoup plus raffinée ! Mais j’aime les deux versions autant l’une que l’autre même si celle ci est beaucoup plus saine. Elle est servie dans la traditionnelle barquette qu’on retrouve partout en Allemagne : elle tient bien dans la main et permet de manger tout en marchant.


stube_03

La salade de pomme de terre froide ou Kartoffelsalat. La sauce est délicieuse et ce plat est très rafraichissant, il se marrie très bien avec la saucisse.

stube_04

Le délicieux et traditionnel Bretzel. Gerhard étant boulanger de formation, je vous laisse deviner à quelle point ce bretzel est délicieux ! Si le Breztel ne valait pas 1€60, je pense qu’il remplacerait ma baguette !

stube_06

Et maintenant passons au dessert !

Nous avons choisi un sablé au noix, j’adore les noix et l’équilibre entre le sucré, le sablé et la noix est juste parfait. Un « laboratoire » est installé au sous sol du restaurant et tout est fait sur place… et ça se sent !

stube_12

 

Une fois que j’ai eu fini de manger la tarte au noix de Céline, j’ai pu entamer mon dessert : le strudel griotte. Demandez à ce qu’il vous soit servi tiède avec de la crème fouetté, quel régal !

stube_11

En bref : une très belle adresse, je compte y retourner très bientôt.

Consultez le menu

3 adresses :

Le Stube Richelieu (jusqu’à 22h, fermé le dimanche)
31, rue de Richelieu 75001 Paris
+33 (0)1 42 60 09 85

Le Stube Verdeau (jusqu’à 21h, fermé le dimanche)
23-25-27, passage Verdeau 75009 Paris
+33 (0)1 47 70 08 18

Le Stube Goethe
17, avenue d’iéna 75016 Paris
+33 (0)1 47 23 71 52

 

12 comments

  1. C’est amusant, ma prof d’Allemand m’en a parlé il y a quelques jours et hop, je tombe sur ton article! 🙂

    En effet cela semble bien bon à voir tes photos!! A tester, donc…

    Laurène, du blog Carnet d’escapades

  2. Gros + 1 pour le currywurst, le strudel salé et le bretzel.
    Ah oui et la tarte noix caramel.

    Courrez-y !

  3. j’aime l’Allemagne et sa cuisine (et oui! mais pour autant je n’ai pas du tout adhéré aux plats du Stube. Bretez trop salé, strüdel décevant… Je suis peut être tombée un mauvais jour !

    • c’était lequel de Stube, vu qu’il y en a plusieurs apparemment. On veut aller tester celui de Richelieu avec un pote mais j’ai peur qu’il soit moins bon qu’au passage Verdeau

  4. J’ai voyagé rien qu’en regardant tes photos ! Merci beaucoup.
    Je compte m’y rendre très prochainement, c’est évident.

  5. Bonjour,

    J’ai relevé tes adresses de Stuben. J’irai voir cela prochainement.

    J’ai regardé avec amusement et émotion (?) – ben oui 4 ans de vie en Allemagne de 1975 à 1980, ça date, oui, je sais – tous ces plats allemands.

    Par contre, contrairement à toi, j’ai été dégoûtée de la Currywurst à tout jamais et n’en ai plus jamais mangé.

    Etant au Pays Souabe (Baden Württemberg), j’ai aussi aimé le Zwiebelkuchen, le Most, la tarte à la rhubarbe et les fameux Spätzle (aux oeufs et aux petits oignons).

    Mach’s gut!

    Odile

    • moi je ne suis restée qu’une semaine en Allemagne, pas eu le temps d’être dégoutée par la currywurst !
      Quand tu aura gouté, dis moi ce que tu en penses !

  6. Moi qui cherche tout le temps des bonnes adresses sur Paris et de plus « atypique » tu viens de tapper dans le mille. Je vais surement y aller après mon voyage en Autriche. thx 🙂

  7. Bonjour,

    J’ai lu votre article avec grand intérêt.

    Y avait-il les fameux Maultaschen?

    Je voulais juste savoir si la salle du Stube est grande, s’il est possible d’y faire une sortie OVS (repas et jeux ensuite).

    Bonne journée

    Odile

  8. Sympa comme adresse où comment se croire à Berlin tout en étant à Paris. A tester lors d’un prochain séjour à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *