Breaking News

Kuala Lumpur, l’hétéroclite

Mon premier arrêt de ce tour du monde 2013 est Kuala Lumpur. C’est l’escale qui m’était proposée pour aller à Bali, et j’ai décidé de m’y arrêter 2 nuits histoire d’avoir un aperçu de cette ville.

Kuala_Lumpur_02

Arrivé à l’aéroport, le meilleur moyen pour rejoindre le centre ville (KL Sentral) et le train Klia express qui coute moins de 10€ et le wifi est gratuit dans le train. Depuis KL Sentral on peut prendre le métro (LRT) qui est climatisé, très propre et fonctionne avec des jetons. On badge le jeton pour rentrer et on glisse le jeton dans le portique pour sortir.

On rencontre à Kuala Lumpur beaucoup d’expatriés qui travaillent dans le pétrole

IMG_2706
Je suis allée faire un tour dans un des nombreux bar branché de Kuala Lumpur et j’y ai découvert un concept que j’ai adore : les Silent night. Ce sont des soirées dans une discotèque silencieuse, chaque participant a un casque audio où il peut switcher entre les 2 DJ présents via un bouton sur le casque. Si vous souhaitez parler à quelqu’un sans vous égosiller, il suffit d’enlever son casque. Le son du casque est de très bonne qualité et on peut régler le volume soit même.

A Kuala Lumpur, on peut fumer dans les bars et les nightclub.
Kuala_Lumpur_05
J’ai logé chez un ami d’ami à KLCC au niveau des fameuses touts jumelles. C’est un quartier plein de gratte ciel et d’immeubles luxueux. J’ai beaucoup aimé ce quartier avec des bars vivants aux alentours, des gens beaux et polis, et un grand centre commercial avec toutes les marques que j’aime !

Kuala_Lumpur_01

Au détour d’une rue remplie de street food je me suis retrouvée à Bangkok : sur Jalan Alor on retrouve tous les stands de nouriture que j’ai tant aimé dans les rue de Bangkok.

Kuala_Lumpur_06
Un peu plus loin, se trouve le quartier arabe, Bukit Bintang. Ce quartier m’a rappelé l’Égypte : un joyeux bordel, un odeur de chicha dans les rues et finalement, et des stands de nouritures arabe.

Kuala_Lumpur_07

J’ai mangé dans un restaurant magnifique et délicieux : Al-Andalus
J’ai particulièrement apprécié les assiettes de mes voisins : fallafels, kebda, arayass, et différentes viandes grillées. Accompagné de houmous et crème de sésame. Mon tajine n’était pas dingue par contre

Kuala_Lumpur_03
Dans un food court j’ai gouté le plat local : le penang fried kway teow pour 2€
C’est une sorte de mauvais Pad Thai très gras, avec surtout des pates et pas grand chose d’autres. Je ne recomande pas particulièrement.

J’ai beaucoup aimé le Reggae bar à coté de China Town, qui fait aussi auberge de jeunesse. On y trouve des voyageurs de tous les pays, des expatriés et des malaysiens. Tout le monde est très ouvert à la discussion et aux rencontres, le bon endroit où aller le premier soir pour trouver des gens avec qui visiter la ville.

Kuala_Lumpur_08
J’ai aussi visité le marché de china town. On y trouve, entre autre, des contrefacons (tshirt, lunettes, sacs, chaussures, montres), de l’electronique, des petits avions, des bijoux. A voir !

Kuala_Lumpur_09
Un remerciement spécial à Mohamed, mon hôte, qui m’a fait vivre et aimer cette ville. Une belle rencontre !

7 comments

  1. Salut,

    sympa cet article en immersion ca me donne quelques idées je commence également mon tour (le mien seulement d’Asie) par Kuala Lumpur, lundi prochain.

    Vivement d’aller gouter aux spécialités sur Jalan Alor, on séjourner 1 semaine sur Kuala Lumpur je pense que ca nous laissera le temps d’explorer pas mal cette ville.

    Bon tour à toi, on va suivre ton aventure par RSS et twitter

  2. J’ai passé un week-end en mai dernier pour mon anniversaire (j’ai la tradition, depuis 6 ans maintenant, de passer mon anniversaire dans un pays différent) et j’avoue que j’ai adoré cette ville. Moi qui suis au Japon cela m’a fait un sacré dépaysement que j’ai beaucoup aimé.
    Par contre je ne connaissais pas les Silent Night et j’avoue que j’en serais un grand fan, tout comme toi

  3. étage car il faut faire la queue très tôt matin pour espérer obtenir un billet… De plus, nous avons trouvé que la passerelle n’était pas assez haute et que les tours sont plus belles à observer de l’extérieur… Le quartier d’affaires et même la ville sont « tirés » par cette construction. Les tours exercent une attraction irrésistible et on les cherche en permanence lors des déplacements. C’est incroyable comment des œuvres architecturales peuvent transformer et dynamiser une ville. C’est vrai à Sydney avec l’Opéra ou à Paris avec la Tour Eiffel.

  4. Hahahaaa les Hello Panda ça me rappelle tellement Singapour ! J’en mangeais des quantités assez incroyables héhé !
    KL j’avais bien aimé, venant de Singap, ça m’avait fait du bien de voir un truc un peu moins artificiel et « parfait » que Singapour.

  5. On a découvert Kuala Lumpur l’été dernier lors de notre voyage de 2 mois en Asie du Sud-Est. On est aussi tombé sous le charme de cette ville. On a beaucoup apprécié le quartier indien, à découvrir le samedi – jour de marché – pour y tester toutes les spécialités 😉 On a compilé nos bons plans dans un City Guide sur notre blog.

  6. La Malaisie est vraiment un pays formidable ! Je ne suis allé qu’à Kuala Lumpur mais les gens ont été tellement accueillants et sympatriques que je n’avais plus envie de partir 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *