Breaking News

La Catalogne centrale

Il commence à faire gris et froid à Paris, et je viens d’avoir la chance de partir en voyage en Catalogne avec une bande de joyeux drille : que du bonheur !

Pendant qu’il faisait 5 degrés et de la pluie à Paris, il faisait 25 en Catalogne, et déjà, ça, c’est un point non négligeable pour dire que c’est tip top comme endroit.

A notre arrivée, on est allé voir le Monastère de Montserrat.

Photo par Théo Garcin

C’est vrai que le paysage est beau, on est au milieu de nulle part, et pour un recueillement sur soit même c’est parfait. Mais ce n’est pas vraiment mon truc à moi le recueillement ! Bon heureusement, le wifi de l’hotel marchait super bien.

On a rencontré un moine et il nous a raconté sa vie, je trouve ça intéressant de voir à quelle point elle est aux antipodes de la mienne (comme vous pouvez vous en douter !). Le matin, il se lève à 5 heures puis commence une journée aux rythmes des prières, des messes et de l’accueil des pèlerins. L’accès des moines à internet et la télévision est libre, mais ils l’utilisent le moins possible. Un moine entre dans un monastère pour y rester toute sa vie. Le moine qu’on a rencontré y est entré à 16 ans et y est depuis 50 ans. Il vit donc avec les même personnes, et n’a pas vraiment d’occasion de voyager. Il avait l’air plutôt heureux de sa condition, même si je n’ai pas osé lui poser la question. Et il était vraiment très sympa, et très bavard (en français en plus !).

Vous vous souvenez, en Pologne, j’étais allée voir une mine de sel ? Cette fois ci, on est allée voir celle de Cardona et c’est totalement différent. La mine polonaise était une sorte de cathédrale dans le sel alors que celle en Catalogne est beaucoup plus à l’état brut, parfait pour les aventuriers ! Et attention casque obligatoire

On a déjeuné au Parador de Cardona, où j’ai particulièrement adoré la terrasse ensoleillée avec une vue magnifique sur la vallée. L’hotel est très beau et le restaurant de très bonne qualité.

 

On a pu apprécier tout au long de notre séjour beaucoup de charcuteries en entrée, le traditionnel « Pica pica » accompagné de Pan Tomaca, du pain frotté à l’ail avec de l’huile d’olive et de la tomate.

On a visité rapidement Manresa et on a prié pour toutes les âmes perdues qui se soule et font la fête à Barcelone 🙂

Tout au court du séjour on a mangé du Mel y Mato, un dessert Catalan à partir de fromage frais qui a un peu la texture de la ricotta,  recouvert de miel. C’est très simple et délicieux !

On est allé dormir à l’Hotel Falgars. Mon coup de coeur du séjour. Je suis plutôt ville que nature, mais j’ai complètement flashé sur cette petite auberge en haut de la vallée du Berguedà. Une vue magnifique, des chambres pas vraiment luxueuse mais largement assez confortable. Et une nourriture absolument délicieuse contre toute attente.

On est allé voir le jardin Artigas conçu par Gaudi. J’y ai même trouvé un ancêtre des hispter !

Le soir à Vic, on a remangé encore beaucoup de viande et de charcuterie très bonne au restaurant El Petrico. Francesc nous a montré comment boire le vin à la carafe. On s’en est mis partout (et surtout plein la panse) et on s’est bien marré.

A Vic, on a dormi à l’hotel NH, qui est juste un hotel très classique de chaine, mais je tiens à signaler le petit dejeuner qui est trop top, et très ludique. Il y avait même plein d’ingrédient pour composer sa propre omelette, qu’on mettait dans un bol et qu’on donnait au serveur.

Le matin du dernier jour du voyage, tout ensommeillés, on est parti faire un tour de Montgolfière. Le décollage depuis la place centrale de Vic était juste ouf ! Bon après, j’ai trouvé ça un peu long, je suis pas une grande fan de montgolfière, je préfère les loopings…

Pour finir en beauté, on est allé déjeuner dans un restaurant ultra chic au Cau Faluga. C’était très bon, très chic, et il y a un client qui est arrivé en hélicoptère pendant qu’on était en train de manger.

Ensuite on est tous parti à l’aéroport, et chacun est rentré chez soit. Heureusement que je suis rentrée à Nice parce que les parisiens ont eu un beau choc termique !

Des bisous à mes co-voyageurs JB le toulousain, Aurélie alias Madame Oreille, Louise la niçoise-québéquoise qui m’a raconté de belles histoires d’amour et de rencontres, ma copine Corinne avec qui je vais aller faire les 400 coups (de fourchette) à Paris, le petit Théo d’Easyvoyage qui était mon petit chouchou, mais pas si petit que ça (tu déchires baby !). Mention spéciale à notre « monitrice » Emmanuelle, qui a été extraordinaire et particulièrement à l’écoute de nos envies. Elle a su adapter notre emploi du temps au cours du voyage et nous booster avec son joli sourire et son enthousiasme quand on était fatigués par ce voyage marathon.

A bientôt la Catalogne, je reviendrai très vite !

5 comments

  1. Oups j’ai pas prié moi pour les âmes perdues qui se saoulent à Barcelone… Yes trop d’accord avec toi la charcuterie c’est vrai quelle déchire !!! et le Mel y Mato !!!! Le mec qui a ta fait la photo au Jardin Artigas est super (il parait ;-D ).
    Ta conclusion nous ferait presque pleurer… « Genre » enfin tu vois !!!

    Un dernier truc : et la montre 😉

  2. AHHHHHH la Catalogne ! Voilà qui donne envie de repartir tout de suite, très belles photos.
    Bises

  3. Je suis souvent partie en Catalogne en vacances, c’est une si belle région … et c’est vrai qu’on y mange très bien ! Sympa le tour en montgolfière dis-donc !

  4. Un beau voyage ! J’y allais quand j’étais toute petite… y a longtemps quoi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *