Breaking News

Etre à la maison

« Home is wherever I’m with you »

home1

J’ai toujours été nomade. J’ai fais 3 fois le tour du monde. J’ai fréquenté 14 établissements scolaire avant mon bac, et chaque changement d’établissement était dû à un déménagement. On m’a souvent fait sentir que j’étais nouvelle, que mon amitié ne valait pas autant que celles qui ont été construites depuis le plus jeune âge. Les enfants sont durs entre eux, et les ados, c’est pire. J’ai appris à m’ouvrir à toutes les opportunités de rencontres, à tisser des liens rapidement, à écouter, à profiter de l’instant présent avec les gens que j’aimais à ce moment précis. Ça a fait de moi cette petite boule d’amour, je m’attache très vite aux gens que je considère comme étant digne de confiance et de mon amour. Cet amour débordant fait parfois peur à certains, mais ils s’y habituent.

 

Pour moi, « chez moi » c’est l’endroit où je suis avec les gens que j’aime, et c’est pour partager mes aventures avec eux que j’ai ouvert ce blog voyage. Je ne m’attache pas plus que ça à un appartement, où un autre. Je n’éprouve jamais d’envie particulière d’être chez moi plutôt que chez quelqu’un d’autres. Je trouve juste ça pratique d’avoir un endroit où dormir et où entreposer quelques affaires, mais je suis mieux à dormir chez ma meilleure amie avec son chat trop collant et son chauffage qui n’en fait qu’à sa tête.

home2

Quand je passe Noël en Australie avec la famille de Dan, je me sens comme dans ma famille, tout le monde me connait et ils me traitent comme si je faisais partie de leur famille, on se remémore les bons souvenirs de l’année précédente, on parle de ce qu’il s’est passé entre temps…

« Remember us »

Quand je suis en Californie, chez Jon ou Alyssandra ou Jewel, que je croise Halle, Michael, Emily dans la rue, que Sara, la serveuse de Viento y Agua, sait quel boisson je prends habituellement, et que mon esthéticienne préférée Alexis prend soin de moi dans son spa, là, je me sens vraiment à la maison !

home3

Je me sens bien quand je suis bien entourée. Je me souviens mieux des belles rencontres que des beaux paysages. Les relations humaines sont ce que j’aime le plus dans mes voyages, et j’aimerai pouvoir être toujours auprès de ceux que j’aime, mais ils sont disséminés partout sur la planète.

wifi

Pour moi, être à la maison, ce n’est pas être dans mon appartement parisien, c’est être dans un endroit où je me sens bien, où j’ai mes repères, et où j’ai la sensation d’être aimée. Happy thanksgiving…

8 comments

  1. Merci pour votre récits,c’est instructif,on peut tirer des leçons.Toutes vos photos sont merveilleux et ravissantes.encore merci pour ce partage.bonne continuation

  2. Youpi !!! Donc chez nous c’est chez toi ……. Milles bisous…
    (le merveilleux gateau au chocolat fait de tes petites mains, c’est comporté très bien après son passage au congélo ..Miam)

  3. Salut Julia,

    Je m’étonne qu’il ne soit pas plus commenté que ça cette article, en tant que voyageur, j’ai eu la même réflexion que toi, et je plussoie ta façon de penser.
    T’as super bien résumé la chose : « c’est être dans un endroit où je me sens bien, où j’ai mes repères, et où j’ai la sensation d’être aimée. »
    Je crois que tout est dit 🙂
    Au plaisir,

    Jordane

  4. Entièrement d’accord avec toi ! Il y a de nombreux lieux, chez des amis ou dans de la famille, ou je me sens chez moi. Il y a même des parents « éloignés » chez qui je me sens plus chez moi que mes parents proches… Le principal dans la vie s’est de se sentir bien, et donc d’installer un chez soi là ou se sent bien, quitte à qu’il soit instable, mouvant 🙂

  5. On a beau faire des tours du monde, plusieurs voyage mais au final on a toujours envie de revenir chez soi. Je suis d’accord avec toi.

  6. Hello Julie, je découvre ton blog. Il est tout simplement magique… Je l’ajoute de suite à mes favoris, continue comme ça !
    … Je m’en vais lire la suite zouuhhhh !!!
    Bérénice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *