Breaking News

Comment être un bon hôte en 10 points

Lors de mes voyages, j’ai parfois eu de très mauvais hôtes, ce n’était pas forcément de la mauvaise volonté juste un manque de savoir faire. Voilà un petit guide que vous pourrez utiliser si vous hébergez des connaissances, des couchsurfeurs ou que vous louez une chambre sur AirBnb.

1. Préparer le séjour :

L’aider à préparer sa valise :

– Quelle température va t il faire lors de son séjour ?

– Doit il prévoir des vêtements particuliers pour des activités que vous avez prévu ensembles (robe/costume de soirée, maillot de bain, chaussure de runing) ?

– Doit-il emporter un sac de couchage, une serviette, un sèche cheveux, du gel douche, adaptateur de prise. Généralement je fourni tout ça à mes invités donc je le leur précise pour qu’il ne se chargent pas pour rien.

L’aider à préparer son séjour :

– Qu’est ce qu’il a prévu de faire ?

– A-t-il des questions sur la ville, les activités ?

– Doit il acheter des billets de train/bus pour des excursions

 

2. Préparer l’arrivée :

Indiquer à l’invité comment se rendre précisément jusqu’à chez soit. Je propose toujours à mes invités le chemin le plus simple pour qu’il ne se perdent pas en leur indiquant bien où changer de métro. Et ensuite je leur précise comment venir du métro jusque chez moi. Confirmer l’heure d’arrivée, l’adresse, le code porte, le nom auquel sonner, l’étage, la porte à laquelle frapper.

 

3. L’accueil

L’accueil est très important, c’est la première impression qui va donner la « vibe » du séjour. L’invité est généralement fatigué du trajet, dépaysé, parfois jetlagué. Ca va être à vous, qui êtes en terrain connu, je le rassurer et le faire se sentir bien. Montrez lui où poser son sac, où sont les toilettes, faites le s’assoir, offrez lui un verre d’eau ou autre chose à boire (il s’avère qu’on a souvent soif d’eau pour commencer, ou d’un thé chaud s’il fait froid). Un fois qu’il peu se relaxer, demandez lui comment s’est passé son trajet et expliquez lui comment « marche » l’appartement, comme le fonctionnement des clés si vous lui laissez un trousseau. Généralement j’écris mon adresse, la station de métro, le code porte, mon nom et l’étage sur un papier que je leur dis de garder dans leur poche, j’ai eu trop d’invité qui sont tombé en rade de batterie de téléphone, un papier est plus prudent !

 

4. Les repas

Votre invité va avoir rapidement faim. Le repas n’est pas toujours « compris » dans l’hébergement. Le mieux est de lui faire son premier repas du séjour parce que le premier jour on est fatigué et il faut se requinquer, ensuite libre à vous de lui proposer d’aller faire les courses avec vous, ou de lui demander de cuisiner quelque chose le lendemain. Allez avec lui au supermarché si vous pouvez si votre invité ne parle pas la langue locale, c’est toujours compliqué de s’y retrouver dans un supermarché à l’étranger.

 

5. Communiquez !

Si vous parlez une langue différente, ça rend la communication plus difficile, mais néanmoins indispensable. On se marche vite dessus dans un petit espace, donc faites savoir à votre invité ce qu’il peut faire pour améliorer votre cohabitation (comme être ordonné, ne pas faire de bruit…) et écoutez aussi ce qu’il a à dire aussi. Faites tout cela avec courtoisie et le sourire bien sûr.

IMG_1409

Proposez régulièrement à boire ou à manger, autant il est facile de grignoter quand on est chez soit, autant on ose rarement se faire un thé chez quelqu’un d’autre.

 

6. Respectez son intimité

lit

Communiquer c’est bien, mais pas trop non plus. Maintenant que vous vous connaissez un peu mieux, ne vous montrez pas non plus trop envahissant. Laissez le souffler après ses journées de visite il risque d’être fatigué. S’il dort sur votre canapé, regagnez votre chambre quand vous voyez qu’il commence à être fatigué, ne squatter pas le canapé jusqu’au bout de la nuit ! Vous aurez tout le temps de continuer votre discussion au petit déjeuner.

 

7. Les activités

Si vous emmenez votre invité en soirée, principalement s’il ne parle pas la langue locale, assurez vous qu’il ne soit pas assis dans un coin à regarder les mouches voler pendant que vous faites des blagues qu’il ne peux pas comprendre à vos copains. Ce n’est pas toujours facile de s’intégrer dans une soirée ou on ne connait personne, et c’est encore plus difficile quand on ne maitrise pas la langue.

IMG_1420

Profitez de sa présence pour redécouvrir votre ville et voir des choses que vous ne seriez pas forcément aller voir seul.

 

8. Le départ

Vérifiez avec votre invité qu’il n’a rien oublié chez vous, ça vous évitera de devoir lui renvoyer plus tard ! Voyez quel est le meilleur itinéraire de départ pour lui, a-t-il besoin que vous le déposiez quelque part ?

Aidez le à descendre ses valises jusqu’au taxi/métro s’il est chargé. Faites un « point » sur ce qu’il vous a apporté pendant le séjour et remerciez le. Si vous avez envie de le revoir dites le lui 🙂

 

9. Garder contact

Garder le contact est toujours une démarche moyennement naturelle mais c’est comme ça que je construis mon réseau au 4 coins du monde.

Je garde le contact avec un ami népalais par What’s app, avec un ami qui vit à Austin par iMessage (merci apple pour cette magnifique invention), avec un ami balinais pas messages facebook, avec un ami phillipin par mail. Je leur envoie des photos de Paris sous la neige et je reçois de belles photos de là où ils se trouvent. Ajouter quelqu’un sur Facebook c’est bien mais souvent c’est un peu compliqué de recontacter quelqu’un 1 ou 2 an plus tard sans avoir gardé contact.

 

10. Devenir l’invité de quelqu’un à son tour

Maintenant que vous avez été un hôte formidable, une ou plusieurs fois, vous avez plein d’anciens invités qui vous attendent un peu partout dans le monde !

8 comments

  1. Merci pour cet article bien utile. On pense toujours à plein de choses, mais rarement à tout en même temps.
    Tu as su regrouper tout ce dont à besoin un invité et son hote pour un bon séjour.

    • merci chaton, je me suis dis que ça pourraient t’être utile, j’ai commencé à l’écrire un peu pour toi tu vois 😉 (mais tu es déjà un hôte merveilleux – ou presque)

  2. Ton article est super! Je rentre tout juste d’Amsterdam où j’ai été hébergé par CouchSurfing. Mon hôte a était extra. Il a du lire ton article avant 😉 Petit papier avec adresse, comment ce rendre en ville. Il est venu me chercher à la gare à presque minuit alors que je lui assurer que j’arriverai à me débrouiller. Bref le top.
    J’aimerai beaucoup accueillir des gens à mon tour mais de 1- j’habite dans une ville qui ne recois pas de demande et de 2- compliqué d’accueillir dan smon studio où je dors déjà sur le clic clac!!! 🙂

  3. Parfait ce petit article, plein de bonnes idées.
    Tu gardes aussi contact avec les Airbnb ou que les couchsurfers?

    • oui bien sûr ! Un airbnb Australien m’a emmené dans un super restaurant très chic à Sydney, une couchsurfeuse m’a emmené faire du bateaux quand je suis allée la voir en californie…

  4. bonjour, est ce que les hotes airbnb logent dans le meme logement que les voyageurs?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *