Breaking News

Brasseurs de France nous présente le mariage bière/sushis

Article rédigé par Céline

Brasseurs de France nous conviait hier soir à déguster leur Bière de Printemps, avec un assortiment japonais de sushis et sashimis. Avant tout, une petite Histoire de la Bière de Printemps:

Elle apparait au 14° siècle dans le Nord de la France à Arras sous le nom de « bière de mars ». C’est la première bière issue des dernières récoltes d’orge et de houblon de l’automne, et a elle été gardée dans le froid de l’hiver pour parvenir à maturité au Printemps. A l’époque c’étaient les bières les plus fortes aromatiquement parlant, car on ne savait pas bien conserver le houblon et les productions suivantes étaient bien plus faibles.

Notre première bière de Printemps ce soir vient du Nord; elle a une magnifique robe dorée, étincelante, et au nez on trouve des notes de caramels, de miel. L’amertume est légère, et l’alcool également: entre 4,5 et 5,5°C.

 La seconde proposée est produite en Ile-de-France et son petit nom c’est « Val Céleste ».

Moins malté que la première, avec une robe jaune et des bulles fines, elle dégage de fortes notes végétales. Un peu acide, nous la dégustons avec des sashimis de saumon: le gras du poisson absorbe l’acidité et équilibre le mariage, c’est réussi!

La troisième bière est à nouveau du Nord, mais on y a ajouté du froment (blé). Sa robe est bien plus pâle, c’est une vraie bière blanche ! Elle est légèrement voilée à cause des levures (mais il ne s’agit pas d’un défaut: Jean-Michel Durivault, bierologue, nous explique que cela fait aussi parti de son caractère).

De fortes notes d’agrumes, principalement le citron, mais aussi de coriandre. Nous l’essayons sur un sushi de thon et un sashimi de crevette. Je suis plus convaincue par le 2ème essai: la bière devait rendre le riz moins épais et équilibrer le mariage mais ça n’est pas vraiment le cas; en revanche sur la crevette il y a une belle acidité qui garde une longueur en bouche !

Nous passons maintenant au trois dernières bières – dont je ne vais pas vraiment faire l’éloge, mais il s’agit de goûts personnels :

– La « Morgane » bière bretonne. Amer, épaisse avec une légère pointe sucrée.

– « L’Angelus » bière du Nord. Très très amer, avec des notes végétales.

Nous les avons bu sur un roll de saumon et oeufs de saumon; l’idée étant de comparer l’effet salé des oeufs avec ces boissons. Le côté sucré et la forte amertume disparaissent. L’effet produit sur l’Angelus était pas mal trouvé parce que l’amertume s’évanouissait complètement. Mais bon définitivement pas mes préférées…

La dernière bière dégustée était la « Fleurac », du Cantal. Au nez, des notes de menthe et de cassis. En bouche: l’impression d’avoir avalé un tic-tac. Vraiment très bizarre… comme un espèce d’effet de bain de bouche. Deux gorgées auront suffit, ça n’ira pas plus loin de mon côté.

L’idée de cette dégustation était de montrer que la bière peut se consommer aussi bien à table qu’à l’apéritif, sur des plats fins comme des poissons crus, ou même des fromages ! Ce qu’on a également découvert c’est que les français sont de petits joueurs en matière de consommation de bière: l’Espagne en consomme deux fois plus que nous ! Pourtant nous avons 400 brasseurs, et plus de 1000 bières différentes…

Il était aussi rigolo de voir que les personnes présentes étaient toutes d’accord pour dire que la bière véhicule une image plutôt masculine, et qu’il est encore parfois surprenant de voir une femme commander une bière à table. Cet a priori est vraiment propre à la France, par exemple nos voisines belges ne s’embêtent pas, elles, à savoir qui boit quoi !

Pour finir, un petit classement des consommations européennes:

La République tchèque arrive en tête de la consommation de bière par habitant pour la 17e année consécutive avec 152 litres de bière consommée suivis de près par les Irlandais, 142 litres, et les Allemands, 119 litres. Avec seulement 35 litres, les Français sont loin derrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *